Type de fermentation

image63

Fermentation basse

On appelle ces bières Lager (qui veux dire entreposer en allemand). Il y a les Pale Lager (robe pale), les Lager ambrées (robe plus foncée mais tourne plus vers le roux), Lager brunes (robe plus foncée allant presque jusqu'au noire) et les Lager noires. La robe d’une bière est l’aspect qu’elle présente en terme de couleur. Le procédé de fermentation basse (9 à 22 degrés ) a l'avantage de protéger la bière contre les bactéries et les champignons. Les lagers ont une durée de conservation supérieure , par contre elles sont moins alcoolisées. Le goût de houblon et de malt est plus présent et elles sont plus effervescentes car plus chargées en gaz carbonique.On les consomme de façon générale plus fraîche (entre 4 à 7 degrés).

Fermentation haute

On appelle ces bières Ale. Elles sont aussi de robe pâle, ambrée ou  foncée. La température élevée lors de la fabrication (15 à 24 degrés ) ne protège pas la bière des bactéries ou champignons ce qui fait qu'elle se conserve moins longtemps que les bières à fermentation basse. La fermentation haute permet d'obtenir de hautes teneurs en alcool (la levure utilisée pour ce type de fermentation n'est pas « ralentie » en présence d'alcool) ainsi que des arômes complexes. Elles sont souvent moins effervescentes car moins chargée en gaz carbonique. On les consomme de façon générale à des températures autour de 6 à 12 degrés.

Fermentation spontanée

On appelle ces bières Lambic. Les lambics n'ont pas de levure ajoutée comme dans les autres procédés. Le brassin reste exposé à l'air libre et récolte des levures et bactéries de l'air ambiant, ce qui lui donne un goût très acide. Nouvellement permissif aux brasseurs québécois, nous risquons de voir et goûter plusieurs vraies lambics d'ici peu.     

Fermentation mixte

 La fermentation mixte est une combinaison d'ajout de levures classiques de brasseries et de levures de type ''sauvages''. Cet ajout est volontaire et contrôlé contrairement à la fermentation spontanée. La bière finie présente une acidité marquée, mais la fermentation mixte permet d'avoir un résultat plus modéré que chez les Lambics.

À titre informatif

Quand on parle d'effervescence, il s'agit des petites bulles comme dans le champagne. Bref, de libération de gaz carbonique (CO2) et de l'effet pétillant.